Connexion [s'inscrire]
User :
Pass :
Mot de passe égaré ?

Ce que font ces robots va vous étonner

Chronique déguisée de Blade Runner 2049 avec des spoilers ma...
* Tous les articles *

Marcus

Véritable passionné de jeux vidéos, Marcus s'est fait connai...
* Tous les gens *
  La French Pouf 90 
Quoi de mieux pour inaugurer MdM en V3 que notre grande saga de l'instant pouf. Pour tout dire, notre rédaction a de multiples fois hésité sur la pertinence d'une sélection pouf française : la conjoncture pouf est elle bonne en France ? L'offre en poufs suffit elle à saturer la demande pouf ? Pouf pouf pouf et pis t'es mort ?

Mais alors que les concertations allaient bon train, il fallait une fois de plus l'admettre : nous avons beaux être des journalistes totaux (bien que nous soitent aussi des journalistes toto), nous restons avant toute chose au service de l'actualité.

C'est donc l'actualité qui nous impose l'évidence. S'il devait y avoir un instant pouf français, c'était bien là, maintenant. C'est bien en ce début d'année 2008 que les forces vives de la nation pouf française s'élèvent de toute leur majesté et s'annoncent pleines de promesse. Nous venons en effet de conclure une forte vague pouf démarrée fin 2007 et dans laquelle nos nageons encore en ce moment allègrement.

Mais trêve de blabla. A vos marques, prêt, pouf !


Catégorie Pouf rock
Nous ne débutons pas par une catégorie conventionnelle car nous allons évoquer le cas de la chanteuse de Superbus, Jennifer Ayache, fille de Chantal Lauby (Sisi !). A vrai dire, il y avait débat. Avant de pouvoir s'affirmer pouf, la prétendante doit sacrifier tout style personnel sur l'autel de son narcissisme. Or, même malgré le côté commercial éloquent, on pouvait encore s'interroger : Superbus n'arbore-t-il pas un style bien à eux qui leur est propre et qui serait simplement un style miminunuche ? (vous ne connaissez pas le style mininunuche ? vous devriez). En d'autres termes : de la chanson ludique berçée par un flot musical fringuant et léger.

Mais cette perception se dissout d'elle même avec le clip Travel the world. Jennifer Ayache donne dans ce clip une image paroxique de la pouf à tel point que c'en est même extraordinaire : Jenn' se fait littéralement porter à nu par une foule de bonshommes blancs comme si elle était l'objet égocentrique d'une convoitise mondiale. Ce pelotage de dimension planétaire fait sens à nos yeux de journalistes toto.

Peut être certains ou certaines d'entre vous ne sont pas encore convaincus, l'objectivité troublée par le grand sourire de Jenn'. Qu'à cela ne tienne, le dernier album de Superbus WoW est un festival en matière de pouffiasserie. Attardons nous sur le cas du morceau qui est la démonstration pouf ultime de toute pouf qui se respecte (Shakira sait de quoi je parle) : le morceau de la pouf dédiée à sa propre gloire. Jenn' fait là très fort puisqu'au delà de sa propre évocation, elle chante son amour pour elle même dans ce titre tout simplement intitulée Jenn, je t'aime. Tout est dit. Le spectacle pouf est édifiant.

Jennifer Ayache est ainsi la pouf rock de notre sélection française. Le dernier single de Superbus, Ca mousse, qui sonne telle une étrange réminiscence de la grande époque d'Alizée (qui de son côté nous fait un come back peu convaincant), nous confortera définitivement dans notre choix.



Catégorie Révélation pouf
Plus classique, nous allons aborder maintenant la catégorie de la révélation pouf. A l'international, rappelez-vous, Nelly Furtado l'avait remporté haut la main. Elle a même réaffirmé son titre aux derniers MTV music awards. Affichant une blondeur qui pique les yeux, elle a célébré un prix remporté d'une série d'onomatopées pouf ("wooooooooo... thank you ! thank you so much ! wooo ! woo !"). Notons d'ailleurs au passage que ces MTV Music Awards étaient commentées notamment en France par Yelle (le commentage de cérémonie est un grand classique des amateurs de coups faciles).

Mais revenons à nos moutons : qui est la grande victorieuse de la french décoration de la révélation pouf ? Il s'agit bien évidemment de... Lorie ! Exercice difficile que de présenter Lorie tellement elle est devenue lieu commun. Il s'agissait en fait jusqu'ici de l'incarnation de la fille totalement mièvre qui faisait de la chanson totalement mièvre pour enfants de moins de 6 mois.

Mais la voilà désormais qui rentre par la grande porte de la pouffiasserie : pseudo musique de boite, surf sur la tendance du moment (la tektonik...), clip de pouf, le tout courroné par des photos de pouf pour les magazines. Bref, c'est carré, tout y est. Dans les journaux féminins, "Lorie est devenue femme" (et a découvert le loup Garou)(c'était facile). Dans les journaux masculins, "Lorie s'affiche". Nous dirons nous plutôt que Lorie est la révélation pouf de notre sélection française.


Catégorie Pouf Grand Public
Nous allons aborder maintenant la catégorie historique : celle des poufs grand public. C'est une catégorie quouasi traditionnelle où les poufs se présentent nombreuses au portillon.

Toute pouf rêve d'être pouf pour tous pour que tous soient pour la pouf. Mais la pouf doit tout de même avoir du talent pour se rendre tellement commune et impersonnel qu'elle puisse devenir poufement accessible au plus grand nombre. Par exemple, nos deux précédentes gagnantes, malgré des efforts certains, ne répondent pas suffisamment à ces critères : Jennifer Ayache conserve un côté adolescent bien trop prononcé, et Lorie... c'est Lorie, c'est "2lor en moi", c'est la culture SMS, c'est trop éliminatoire (ns ne parlon po enkor ts kom sa). Alors qui pourra remporter cette catégorie ? Ca n'est pas Jennifer Ayache d'accord, mais ça sera alors Jenifer tout court !

Que nous disent les jauges ? La jauge "Presse People" est ok, la jauge "Singles réguliers" est OK, la jauge "émissions de variété" est OK. Tous les indicateurs sont au vert. Jenifer, dont l'impersonnalité est assurée par un nom de scène qui est en fait un prénom, est donc la pouf grand public de notre sélection française. Le problème qui se pose alors à elle comme à toutes les poufs généralistes est de ne pas se faire masquer sur tous les terrains par les poufs spécialisées qui les occupent. Mais Drucker veille, que la pouf grand public se rassure.


Catégorie Pouf R&B
Enfin, je ne pourrais éviter de conclure cette sélection sans aborder la catégorie de forte pouffiasserie qu'est la catégorie R&B. Pour revenir à nouveau sur notre dernière sélection internationale, nous avions assez logiquement couronné Rihana. Nous émettions des doutes quant sa longévité sur la scène pouf. Nous étions bien sottes.

Nous ne soupçonnions en effet pas son potentiel. Voici par exemple ce qu'elle a déclaré tout récemment dans la presse : "I absolutely love my bum, and I keep working at it because I want it to be perfect. It makes my clothes look good, and guys like it!". Quand on est capable de mobiliser tous les médias pour dire qu'on aime son propre cul, c'est que le talent pouf est indéniable.

Moi là j'arrête. Mais avant ça, élisons tout de même la gagnante française de la catégorie R&B : Mélissa. On retrouve là toutes les caractéristiques insupportables de la pouf R&B, notamment cette façon de dire dire des choses sans aucun espèce d'intérêt avec gravité, ou bien le spectacle d'une condescendance affichée qui flirte allègrement avec l'obscénité (humm je suis méchant un peu là non ?).

Mais ne nous leurrons pas : autant en France nous sommes très forts sur les poufs variétoches et consort, autant dans le secteur R&B nous souffrons gravement de la comparaison avec les poufs anglo-saxonnes qui écrasent toute concurrente française avec une facilité déconcertante.


On pourrait dire : "et Vitta ??? et Sherifa Aluna ? [NDLR : rien à voir avec le groupe Sheraff] Ne serait ce point de la grande pouf française !". Hé non, j'en suis navré mais que nenni que nenni. Voici des leurres poufs dans toute leur splendeur car ce ne sont en réalité que des pseudo poufs. Elles ont l'air de pouf, peuvent se comporter parfois comme des poufs, mais elles n'en sont pas. Prétextant systématiquement une sorte de propos ou de démarche artistique (lol), elles sortent toujours l'alibi d'un message (lol), d'un discours (lol) lorsqu'on les interroge sur leur démarche pouf. Et c'est de la merde de mélanger comme ça pouffiasserie et politique.

Sur MdM, nous faisons le choix de la pouf qui ne triche pas : Jennifer Ayache revendique son côté "glam & rock" ; le côté pouf de Lorie est tellement évident qu'elle ne peut nier; Jenifer, elle, le fait à la manière de la pouf grand public, c'est à dire implicitement. Quant à Melissa, prétexter un quelconque propos serait si peu crédible (oh je suis encore un peu méchant là) qu'elle est bien obligé d'assumer son côté très pouf : c'est une pouf indiscutable.

Mais quelles répercussions peuvent avoir les pseudos poufs qui pullulent ? On est en droit de se poser cette question terrible qui pèse sur nos têtes. Vont-elles contaminer l'ensemble du paysage médiatique et menacer la pouf authentique tel l'épis de mais transgénique mettant en danger les cultures biologiques ?

Vous le saurez sans doute en suivant les prochains épisodes deeeeee ..... l'instant pouf !
Kylord @ 17/03/08 90 commentaires
  Qui est là ? 6 
La V3. Oui, la V3 est là. Mais c'est quoi la V3 ? Vous avez vu une loutre sortir la tête de l'eau. Et puis vous n'avez pas compris.

C'est pourquoi, avant que déferle la vague inarrêtable de journalisme total (reportages spectaculaires sur les vols de slip, analyses financières de petits lémuriens, commentaires sportifs en milieu agricole...), nous allons revenir sur la genèse de la v3 pour comprendre ce que vous, internautes, avez devant les yeux.


Retrospective.

Nous étions fin 2007. Nous approchions des des 3 ans de mondedemerde.net. Hé oui, déjà 3 ans, et si peu d'articles : stupéfiant. Bref, nous arrivions à une date idéale, le 18 décembre, pour inaugurer une nouvelle version du site, plus joulie, plus fonctionnelle, plus conviviale. Mais il n'en fut rien. Faute de réactivité.

Les équipes furent alors mobilisés. Des graphistes et designers du monde entier furent appelés. Si le renouveau de Mondedemerde.net ne se faisait pas en 2007, 2008 devait impérativement l'annoncer, faille t il mettre les équipes sur le pied de guerre le jour de la saint sylvestre.

Et puis non... 2008, "3-2-1-bonne année" ! Et puis rien.

Alors soit, pas pour l'anniversaire du site, pas pour 2008.... alors pour les 2 ans de la V2 ! Ca serait pour l'anniversaire de la 2ème version du site, cette version qui en son temps n'avait apporté aucun changement visible (mais nombreuses étaient les améliorations invisibles).

Et puis non... toujours et encore : rien. Mais on pensait que ça n'allait pas tarder, qu'on y était presque, ça allait exploser.

Et là, la désillusion. Le 2 février 2008, Mondedemerde.net fut remplacé par un compteur de progression annonçant la V3 à.... 2%.

2% ! Est ce que cela signifiait le bout de la route ? la dernière ligne droite ? ou était ce un gros foutage de gueule ? Est ce qu'on voulait nous faire comprendre que le travail sur la V3 n'avait pas encore commencé ? Ou alors, est ce que la V3 finalement, c'était juste un compteur ? Peut etre tout ça à la fois.

Mais un mois plus tard, alors que plus personne n'y croyait : elle était là. Oui, le 8 mars 2008, elle était là. Pour l'anniversaire des 3 ans, 2 mois et 20 jours de Mondedemerde.net. Une façon de dire, comme la chaine Comédie!, que chaque jour est une fête.

Soit ! Elle était là mais ? Quoi de neuf docteur ? Des précisions ? Mais oui des précisions ! La V3, c'est le site refait à neuf avec :
  • plus d'interactivité : comme un cri de révolte, chacun et chacune peut créer son compte mondedemerdien et même, ultime reconnaissance identitaire, avoir un avatar bien à soi. Vous serez même reconnu pour commenter plus facilement !

  • plus de suivi avec un flux rss (toutes les news en direct chez vous !) et l'accessibilité à l'actu par le menu : news, commentaires, articles pris au pif dans la MdM database...

  • plus de classement avec la MdMdatabase qui sert vraiment à quelque chose maintenant, avec Steph l'archiviste qui vous présente ses sélections (il adore son job). On y retrouvera aussi les principaux articles publiés sur Mdm par catégorie.

  • de nouvelles rubriques improbables comme celle de l'instant pouf qui regroupe tous les articles dédiés aux poufs dans une grande saga épique (à retrouver dans la MdMdB).

  • plus de bannières qui, symbole d'un monde de merde qui bouge, changent à chaque visite

  • et enfin, plus de rose (Groland, qui a repris les principes de profesionnalisme de mondedemerde.net, s'est aussi inspiré des couleurs de MdM. C'est du vol et du plagiat)

Cette V3 est aussi l'occasion de saluer un autre événement. Depuis peu, Mondedemerde.net compte parmi ses rangs un nouveau journaliste de l'ombre, un peu rétrograde sur les bords, mais plein de folie. Son nom : Earl Mayer. Un hommage à la série idiote du vendredi soir sur M6 ? Gageons que non.

Mais peut être que, tout comme le Earl de la série, c'est un type paumé qui essaie de sauver son Karma. Il aurait ainsi choisi de dédier sa plume au journalisme total. Vous avez d'ailleurs déjà pu le voir en action ici ou bien .

Lorsque la V3 sortit, nous lui avons surpris ces mots : "Ca m'a l'air d'un bordel...". Voilà qui laisse notre curiosité en suspens et fait d'Earl Mayer un journaliste bien énigmatique.

Nous dévoilera-t-il ses mystères au fil des articles ? La V3 nous le dira... ou pas.
Kylord @ 13/03/08 6 commentaires
  Elle est là 15 
La V3 est là.

Dans la douleur, mais elle est là.
Kylord @ 08/03/08 15 commentaires
Flux RSS
Des gens connus

Celle qui joue du violon

(sisi on le voit à un moment)

0

Une fois encore j'arrive après la bataille avec une belle découverte : Lindsey Stirling. Cette violoniste surdouée a repris des musiques de jeu vidéo et autres icônes de la culture geek (Star Wars, Lotr...), avec parfois un type qui fait des beuleubeuleu avec la bouche. Mais c'est surtout avec ses 2 albums qu'elle a cristallisé un art du violon qui transcende le moindre beat idiot de dubstep et permet au passage d’assommer moults zombies et autres cowboys. Sa maîtrise est parfaite, sans ombrage. Elle domine les éléments. Mais j'ai peur qu'elle se brise. Hors Shatter Me avec l'énervée Lizzy Hale, les collaborations sont souvent foireuses et pourtant de plus en plus fréquentes. Une telle virtuosité au service d'une production massive de soupe musicale est totalement angoissante. Normal que Lindsey en vienne à se poser des questions métaphysiques, mais quelle tristesse de la voir jouer un morceau 1000 fois entendus dans le métro et s'en remettre alors à Jésus parce qu’on l’écoute pas (alors qu'il suffisait de jouer autre chose et laisser ce Jésus là où il est)


Celui qui aime bien la pipe

Usul parle à ses chers contemporains

0

Usul est devenu mon mentor. Il a d'abord modestement élaboré des chroniques sur le jeu vidéo, avec une distance qui le distingue de la presse spécialisée partisane et une acuité qui le sépare du "journalisme" généraliste (qui massacre le jeu vidéo habituellement, à l'exception d'arrêt sur images). Il nous a remémoré de grands moments télévisuels (El Didou, Anne-Lise, spéciale dédicace). Il a introduit cette juste dose de réflexion philosophique dans les débats, en évoquant des thèmes aussi variés que la violence, l'humour ou le rêve. Il s'est moqué allégrement de la gente féminine et, là où c'est fort, avec sa contribution. Il a même charmé le sexe opposé sans vergogne. Désormais, il développe des analyses politiques à travers de savantes vidéos (tu ne t'intéresses pas à la politique ? tu devrais). Je n'ai jamais fait de commentaire de people aussi long. Usul je t'aime. Et puis je suis sûr que Drolyk s'entendrait bien avec Unul.


Celui qui va vous révéler un secret gratuitement car l'industrie du tabac le déteste

Alby's Hobbies

0

Alby a eu un parcours difficile. Se perdant d'abord dans des créations hasardeuses mettant en scène des licornes (ça n'a jamais rien donné de bon, enfin il me semble), il a fini par se trouver en réalisant de vrais chefs d'oeuvres tel son hommage au bilboquet (quelqu'un a le tel number de la brune de la vidéo?). Les plus grands talk show font désormais la promo de son film de ninjas (oui c'est l'émission d'une patate qui parle) et il réalise des montages bistrip avec les plus grandes célébrités. Forcément à ce stade, il ne lui restait plus qu'à produire une sex tape. Trop cool.


Celle qui rêvait d'un autre monde

0

Sponsor malgré elle de Monde de Merde™, Jennifer Ayache retrouve Superbus pour chanter un autre monde de Téléphone, hommage à peine dissimulé au susdit Monde de Merde™. Mais ça ne reste que du rock quoi. La reprise de Nirvana avec des paillettes était plus audacieuse.


Ceux qui faisaient du tourisme en Grèce

(et prédisaient les dégats de l'austérité avant l'heure)

0

Cette série abrégée des Chevaliers du Zodiaque est datée mais un tel cas d'école de détournement sous cocaine ne peut rester sous silence. Les mangas me sortent souvent par les yeux (qu'ils ont énormes) et l'astrologie me fait une sorte de fussoir mais ce dessin animé à l'imagerie ambiguë a carrément de la gueule vu sous cet angle. Moins frime que le remake d'Orelsan.


* tous les people *