Les gens
Les gens sont comme des animaux qui ne naissent ni libres ni égaux
Prétentieux et compliqués, ils ont toujours quelque chose à cacher
Ils évitent les yeux dans les ascenceurs
Restent silencieux, ne se parlent pas
Se méfient de toi, chacun dans sa peur
Nerveusement, font semblant de regarder l'heure

Les gens
Monsieur-Tout-Le-Monde les connaît bien
Il est l'un d'eux et voilà pourquoi
Monsieur-Tout-Le-Monde ne les aime pas

Les gens sont hypocrites et menteurs
Se complaisent dans leurs airs supérieurs
S'envoient des poignards dans le dos ou des fleurs
Et se trainent comme des larves face à la douleur
Ils ne supportent ni la mort, ni de rester seul
Ils ne savent jamais vraiment ce qu'ils veulent
Ils rêvent de pognon, de bagnoles, de maisons
Et le dernier qui parle à toujours raison

Les gens
Monsieur-Tout-Le-Monde les connaît bien
Il est l'un d'eux et voilà pourquoi
Monsieur-Tout-Le-Monde ne les aime pas

Les gens sont comme des animaux qui ne naissent ni libre ni égaux
Prétentieux et compliqués il ont toujours quelque chose à cacher

Les gens...