Connexion [s'inscrire]
User :
Pass :
Mot de passe égaré ?

Dolly

Rien à voir avec la chèvre, Dolly c'est un groupe de wok & w...
* Tous les gens *
  Bienvenue en Chine France 9 
Depuis le début des émeutes au Tibet, on a pu entendre des tas de trucs. Globalement, ce qui ressort de toutes les infos, c'est que le gouvernement chinois n'assure pas du tout au niveau des droits de l'Homme, et que le Dalaï Lama fait ce qu'il peut. Sinon, y'a aussi le sénateur Mélenchon qui a un autre avis, plus décalé, voir un peu à côté de la plaque (oula attention quand même) mais nuancé. Après y'a le gouvernement chinois qui dit le contraire, et que ça roule. On peut aussi noter le site http://anti-cnn.com qui veut montrer chaque perversion de la vraie information par les médias de l'ouest, et le site http://www.sina.com sur lequel a été "lancé une pétition en ligne qui dénonce la façon « biaisée » dont les médias occidentaux traitent les événements du Tibet" (vu ici).


Mais voilà, à la base, je voulais juste faire partager ce passage du reportage d'Envoyé Spécial (notez l'effort fait pour les couleurs du lecteur de dailymotion) :




Alors là, on se demande pourquoi un mec se fait virer quand il pose une question à un journaliste chinois et quand il filme des manifestants pro-tibetains ? A quoi ça sert et qu’est ce que ça veut dire ? Tout officiel chinois doit-il essayer d'effacer tout ce qui concerne le Tibet ou un déroulement non conforme des joyeuses festivités de l'avant JO ? Dans le cas présent ça paraît complètement ridicule de virer juste un journaliste, journaliste qui a filmé des trucs que bien d'autres ont filmé et montreront partout. L'officiel chinois pensait-il qu'il allait enlever un bout des manifestations réelles en enlevant un bout du pack de journalistes ? Moins d'images, moins d'impact ; ça pourrait se tenir.

Cette attitude me paraît s'inscrire totalement dans le cadre du contrôle des informations concernant le Tibet. Je pourrais séparer ce contrôle en deux genres : un contrôle de tout ce qui est dit (quantitatif) et un contrôle de ce qui se dit (qualitatif, en gros).
Le premier genre de contrôle est garanti par le renvoi de tout journaliste étranger (tout du moins). Il y a tout de même eu une vingtaine de journalistes triés qui ont pu faire un tour au Tibet, mais sans qu'on en ait beaucoup entendu parlé.
Le deuxième genre de contrôle, carrément vicieux, s'exprime par le fait de dire un peu tout et n'importe quoi et son contraire, en gros. Exemples. Le nombre de morts durant les émeutes du 13, 14 et 15 mars varie suivant qui en parle. Ou encore, Pékin accuse "la clique du Dalaï Lama" de diriger les manifestations et violences tibétaines, mais le Dalaï Lama dit que non (vu ici). Autre exemple, le premier ministre chinois dit qu'il est prêt à discuter avec le Dalaï Lama s'il renonce à l'indépendance totale du Tibet et s'il renonce à la violence. Mais ça c'est déjà fait, et tout le monde le sait, ça fait 30 ans qu'il est comme ça (je suis pas 100% sûr, mais ça doit être un truc du genre). (vu ici et ici)

Ok ok, mais alors d’où viennent toutes ces mésententes, contradictions et versions différentes de la réalité ? C’est quand même pas sorcier de se mettre d’accord sur des faits. Bon, quand certains faits dérangent une partie, on peut comprendre que celle-ci veuille les modifier. Mais comment faire ça ? Comment modifier des faits (qui paraissent parfois même indéniables pour tout le monde) ? A priori le truc utilisé est de simplement dire autre chose sur un air convaincu, quelque chose du genre "Non, mais oui, mais non quand même.", quelque chose de contradictoire et ambigu qui utilise la part de doute possible toujours présente dans les tréfonds de notre cerveau, quitte à passer pour un con. Résultat, il y a tout de même une sorte de flou qui plane au dessus des faits, et on y voit plus forcement très clair du coup.

Mais bon, nous, faut pas nous prendre pour des cons hein, on est pas dupe, si un mec nous expose un truc, images à l’appui, et qu’un autre nous dit "Non non ! C’est des conneries ça.", ben ça prend pas !

Et pourtant.

Il y a pas si longtemps que ça je lisais le Tome 2 du Principe de Lucifer de Howard Bloom, Le Cerveau Global. Dedans, y’a un chapitre qui s’appelle "La réalité est une hallucination partagée" qui montre comment notre perception de la réalité est modifiée par tout ce qui nous entoure (et ce qui nous entourait). Je vais juste citer un passage de ce chapitre qui parle de l’influence d’une minorité sur une majorité, de ce qui nous intéresse ici en gros quoi :

"A des étudiants dotés d’une vision normale des couleurs, on présenta des diapositives bleues. Mais un ou deux complices dans la salle déclarèrent que les diapositives étaient vertes. A nouveau, 32% des étudiants finissaient par suivre l’opinion de ces partisans du vert aussi bruyants que fantaisistes. Plus tard on prit les sujets à part, on leur montra des diapositives bleu-vert et on leur demanda de les classer de la couleur bleue à la couleur verte. Même les étudiants qui avaient, à juste titre, refusé de voir du vert, prouvèrent que les défenseurs de l’émeraude présents dans la salle avaient coloré leur perception : ils classèrent plus de diapositives dans le vert qu’ils n’auraient dû le faire selon les tests effectués dans des conditions normales. Mieux, lorsqu’on leur demanda de décrire la couleur de la persistance rétinienne, ils la décrivirent souvent comme rouge-pourpe, ce qui est la couleur typique d’une persistance rétinienne laissée par la couleur… verte. Et les persistances rétiniennes ne sont pas volontaires ; elles sont fabriqués par le système visuel. Le discours d’une seule personne s’était introduit dans les sanctuaires les plus intimes de l’œil et du cerveau."


Voilà voilà, je te laisse conclure toi même, lecteur.
Dunn @ 12/04/08
 
  page web

14/04/08
Je pense qu'MDM devrait commencer à affimer des trucs complément idiots avec un aplomb pas possible pour voir si on arriverait à convaincre les gens des vérités les plus absurdes. Par exemple que Diam's a du charme, que Nicolas Sarkozy est grand, que Kylord est un parton généreux...


 
Koralee
page web

15/04/08
De part mes origines, je suis malheureusement contrainte de te dire qu'il s'agit d'une logique propre à la Chine qu'en occident personne ne comprend vraiment, un exemple ?
Là bas, il neige beaucoup depuis longtemps (voir tintin au Tibet...Oups) pourtant les chinois n'avaient jamais envisagé de skier...
Un autre ?
Comment tu peux expliquer que dans un pays bordé d'eau, il y ait aussi peu de nageurs ? Parce que les chinois ont peur de l'eau...

>> Va comprendre...


  page web

16/04/08
C'est vrai que je comprend pas trop là.
Par contre, je me dis qu'ils vont en chier pour les épreuves qui se passent dans une piscine.


  page web

17/04/08
Ce n'est pas tant la critique de la culture chinoise qui est en jeu, il me semble. Y'a quand meme bien quelques notions fondamentales qui se vivent pour tous de la même façon quel que soit l'origine.

Et puis là, c'est aussi voir comment la France doit se plier à la volonté chinoise, comme le symbole de prise de conscience de notre dépendance économique.

Cela dit j'ai des explications à tes questions Koralee :
1) Pourquoi ils ont jamais envisagé de skier ? Ben déjà, tibet => culture boudhiste => art de la contemplation =>
regarder la neige suffit, pas besoin de skier dessus
2) pourquoi ils nagent pas ? parce que dès qu'ils vont dans l'eau, les japonais leur sautent dessus avec leurs harponneurs de baleine

Voilà c'était simple.

une dernière précision : pour faire suite au dossier de Dunn, France 2 a programmé un complément d'enquête lundi 21 avril à 23h (surement à l'origine du journaliste s'étant fait virer par les chinois et qui l'a mauvaise, du coup il veut se venger)

Mike > heureusement pour toi en effet, kylord a le pardon généreux (hin hin)


  page web

18/04/08
Ouais, effectivement, j'ai bien fait attention de pas accuser tous les chinois de quoi que se soit. J'ai toujours mis les mots 'officiel', 'journaliste' ou 'gouvernement' devant 'chinois' histoire qu'il y ai pas trop d'ambiguïté.

Le top serait de pouvoir mettre des noms (ou noms de fonction exacte au moins) sur tout ce bordel tout de même. Noms qu'on connaîtra ptêtre lundi soir !


 
adhèle

28/04/08
C'est bien tout cela, je pense aussi qu'il faut dire les choses haut et fort mais y'a plus important ailleurs et plus triste, plus révoltant qui suscite sérieusement plus d'un commentaire, qui a de bonnes raison de nous faire parler, de nous faire surtout pleurer...Il faut dénoncer ce qui se fait en Palestine, au Liban, en Irak, en Afghanistan...Les pays entre " les plus forts écrasent les plus faibles, c'est bien connu, on sait tous qui gère le monde, mais personne,ni aujourd'hui, ni hier,n'a osé en parler, demain nos enfants et nous mêmes,sans nous rendre compte,serons les sujets à plaindre, nous serons aussi esclave de ce silence qui nous trahit, parlons en maintenant s'il le faut au moins une fois, mais disons le,disons que les juifs mais pas tous,seulement les sionistes nous pourrissent le monde, ils sont les dictateurs universels mais on ne nous donne pas le droit de dire tout cela aisément, ils nous culpabiliseront toute notre vie pour leur malheureux passé, j'ai beaucoup d'amis juifs qui sont contre la politique de l'État d'Israël, c'est un État qui vraiment, sans avoir peur de le dire fout vraiment la merde noir et ça se répercute partout en plus, et ça emmerde tout le monde, mais tout le monde reste spectateur sans agir, même pas par les mots,alors ne restons pas muets, sourds et aveugles face à une catastrophe pareille, nous sommes tous responsable, d'une façon ou d'une autre de ce qui se passe dans ce monde, c'est le notre quand même...
Ne nous amusons pas à blâmer les pays comme la chine, la Libye ou le Cuba de ne pas respecter les droits de l'homme parc que les droits de l'homme ne sont respectés par aucun homme lui même, il est auto-destructeur, et les pays les plus menaçant sont ceux qui se font passées pour les plus vulnérables.


  page web

29/04/08
"les pays les plus menaçant sont ceux qui se font passées pour les plus vulnérables."

Et c'est bien pour ça que je milite fermement pour le bombardement des îles Féroé !


  page web

03/05/08
Votre commentaire adhèle, je l'avoue, m'a plongé dans une abime de méditation depuis plusieurs jours. Que la remise en question du régime chinois nous amène à la question juive, je concède avoir été là fort pris au dépourvu.

Mais qu'à cela ne tienne, ne soyons pas désarçonnés pour autant par la fougue de votre propos. Donc, oui, trois fois oui, qu'on en finisse, bombardons les iles féroés (quoique j'aurais bien penché pour la principauté de Monaco comme cible mais ça serait sans doute mauvais pour le marché de la presse people), une bonne idée en fait ?)...


  page web

31/05/08
Une vidéo qui remet tout ça en perspective :
http://www.youtube.com/watch?v=yFBdIg49ykg&feature=related

 
Nom
Email
Homepage
Commentaire

Etre alerté par mail en cas de nouveau commentaire :


Flux RSS
Des gens connus

Celle qui joue du violon

(sisi on le voit à un moment)

0

Une fois encore j'arrive après la bataille avec une belle découverte : Lindsey Stirling. Cette violoniste surdouée a repris des musiques de jeu vidéo et autres icônes de la culture geek (Star Wars, Lotr...), avec parfois un type qui fait des beuleubeuleu avec la bouche. Mais c'est surtout avec ses 2 albums qu'elle a cristallisé un art du violon qui transcende le moindre beat idiot de dubstep et permet au passage d’assommer moults zombies et autres cowboys. Sa maîtrise est parfaite, sans ombrage. Elle domine les éléments. Mais j'ai peur qu'elle se brise. Hors Shatter Me avec l'énervée Lizzy Hale, les collaborations sont souvent foireuses et pourtant de plus en plus fréquentes. Une telle virtuosité au service d'une production massive de soupe musicale est totalement angoissante. Normal que Lindsey en vienne à se poser des questions métaphysiques, mais quelle tristesse de la voir jouer un morceau 1000 fois entendus dans le métro et s'en remettre alors à Jésus parce qu’on l’écoute pas (alors qu'il suffisait de jouer autre chose et laisser ce Jésus là où il est)


Celui qui aime bien la pipe

Usul parle à ses chers contemporains

0

Usul est devenu mon mentor. Il a d'abord modestement élaboré des chroniques sur le jeu vidéo, avec une distance qui le distingue de la presse spécialisée partisane et une acuité qui le sépare du "journalisme" généraliste (qui massacre le jeu vidéo habituellement, à l'exception d'arrêt sur images). Il nous a remémoré de grands moments télévisuels (El Didou, Anne-Lise, spéciale dédicace). Il a introduit cette juste dose de réflexion philosophique dans les débats, en évoquant des thèmes aussi variés que la violence, l'humour ou le rêve. Il s'est moqué allégrement de la gente féminine et, là où c'est fort, avec sa contribution. Il a même charmé le sexe opposé sans vergogne. Désormais, il développe des analyses politiques à travers de savantes vidéos (tu ne t'intéresses pas à la politique ? tu devrais). Je n'ai jamais fait de commentaire de people aussi long. Usul je t'aime. Et puis je suis sûr que Drolyk s'entendrait bien avec Unul.


Celui qui va vous révéler un secret gratuitement car l'industrie du tabac le déteste

Alby's Hobbies

0

Alby a eu un parcours difficile. Se perdant d'abord dans des créations hasardeuses mettant en scène des licornes (ça n'a jamais rien donné de bon, enfin il me semble), il a fini par se trouver en réalisant de vrais chefs d'oeuvres tel son hommage au bilboquet (quelqu'un a le tel number de la brune de la vidéo?). Les plus grands talk show font désormais la promo de son film de ninjas (oui c'est l'émission d'une patate qui parle) et il réalise des montages bistrip avec les plus grandes célébrités. Forcément à ce stade, il ne lui restait plus qu'à produire une sex tape. Trop cool.


Celle qui rêvait d'un autre monde

0

Sponsor malgré elle de Monde de Merde™, Jennifer Ayache retrouve Superbus pour chanter un autre monde de Téléphone, hommage à peine dissimulé au susdit Monde de Merde™. Mais ça ne reste que du rock quoi. La reprise de Nirvana avec des paillettes était plus audacieuse.


Ceux qui faisaient du tourisme en Grèce

(et prédisaient les dégats de l'austérité avant l'heure)

0

Cette série abrégée des Chevaliers du Zodiaque est datée mais un tel cas d'école de détournement sous cocaine ne peut rester sous silence. Les mangas me sortent souvent par les yeux (qu'ils ont énormes) et l'astrologie me fait une sorte de fussoir mais ce dessin animé à l'imagerie ambiguë a carrément de la gueule vu sous cet angle. Moins frime que le remake d'Orelsan.


* tous les people *